AMAP du Mirail

Pour l’AMAP du mirail, c’est par ici !

Les AMAP, ou Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, sont nées, en 2001 en France, d’une prise de conscience collective face à la situation de crise importante dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

Insécurité et gaspillage alimentaires, impératifs écologiques, déperdition des agricultures paysannes au profit d’agricultures productivistes, forte pression foncière sur les terres agricoles, hégémonie de la grande distribution et inégalité alimentaire ici et ailleurs : autant d’enjeux qui ont mobilisé des êtres humains pour construire et expérimenter un autre modèle agricole, économique et alimentaire, inspiré de la charte de l’Agriculture Paysanne et des mouvements de l’agriculture biologique.

Résolument basées sur une conception de partage, les AMAP visent à une transformation sociale et écologique de l’agriculture et de notre rapport à l’alimentation en générant de nouvelles solidarités.

Lukasz ramasse ses légumes

Elles ont pour objectifs :

  • de maintenir et de développer une agriculture locale, économiquement viable, socialement équitable et écologiquement soutenable, à faible impact environnemental, créatrice d’activité économique et d’emploi, de lien social et de dynamique territoriale,
  • de promouvoir un rapport responsable et citoyen à l’alimentation,
  • de faire vivre une économie sociale et solidaire, équitable et de proximité,
  • de contribuer à une souveraineté alimentaire favorisant celle des paysan-ne-s du monde dans un esprit de solidarité.

Concernant les terminologies :
– est appelé « AMAP », le collectif formé de l’ensemble des amapien-ne-s et paysan-ne-s engagé-e-s dans un partenariat solidaire, local, contractualisé, sans intermédiaire commercial, avec un esprit de pérennité.
– est appelé « amapien-ne », une personne physique bénévole signataire d’un ou plusieurs contrats d’AMAP en cours de validité avec un ou des paysan-ne-s. Le groupe d’amapienne-s, dans une démarche non lucrative, se constitue en association (déclarée ou pas).
– est appelé « paysan-ne en AMAP » , un-e paysan-ne signataire de plusieurs contrats d’AMAP en cours de validité avec des amapien-ne-s.

Parcelle de champs cultivé par Lukasz

Au sein d’une AMAP, amapien-ne-s et paysan-ne-s construisent ensemble un autre rapport à l’agriculture et à l’alimentation ; en ce sens ils sont coproducteurs.

Lire la Charte des AMAP ici .

Historique

L’Amap Autochtone du Mirail est une association qui a vue le jour en novembre 2011. Cette AMAP est née de la rencontre d’un étudiant en géographie, Antonin, travaillant sur les circuits courts, avec Jean-Pierre Sigaudès, un producteur de viande issue de l’agriculture biologique de Montbrun-Bocage. Ils ont eu envie de vivre cette aventure, connectant les réalités étudiantes aux réalités de l’agriculture paysanne en Ariège. Depuis ce jour là, cette amap continue d’exister avec les mêmes producteurs.trices, trouvant chaque année, ses repreneurs.ses malgré les contextes changeants du monde universitaire.

Les pains d’Estelle à la sortie du four

Aujourd’hui c’est joyeusement qu’Eunomia reprend le flambeau et continue de faire vivre cette belle aventure avec une équipe motivée et haute en couleurs, consciente de l’importance de ces initiatives qui rassemblent, nourrissent sainement, agissent écologiquement et éthiquement sur leur environnement.

En effet, notre amap s’engage à maintenir une agriculture paysanne, socialement équitable et écologiquement saine, mettre en place une économie solidaire de proximité entre villes et campagnes, permettre à des consommateur.trice-s d’acheter à un prix juste des produits d‘alimentation de qualité de leur choix, en étant informé.e.s de leur origine, et de la façon dont ils ont été produits.

Courge bio

Les personnes qui adhèrent à l’association sont également conscientes que les intempéries, les ravageurs, les maladies font partie intégrante de l‘agriculture raisonnée et/ou biologique et peuvent nuire à la production ; des conditions favorables peuvent, à l’inverse, l’augmenter. En conséquence de quoi elles comprennent qu’en devenant partenaire, elles acceptent de partager les risques et les bénéfices des récoltes. En échange, les producteurs.trices s’engagent à fournir hebdomadairement leurs produits issus d’une agriculture paysanne & raisonnée et/ou biologique certifiée sous la label « AB ».

Les producteurs.trices

Tous les producteurs.trices de l’AMAP du Mirail sont en agriculture biologique et raisonnée à Montbrun-Bocage en Ariège.

Village de Montbrun-Bocage en Ariège.

Infos pratiques :

Les distributions ont lieu le mardi soir à 18h00 au « Tri sera top », ressourcerie /atelier vélo, voisin du campus du Mirail, situé au 95, rue vauquelin.

Dans le cas où un.e amapien.ne ne pourrait pas être là à une distribution mais souhaite tout de même récupérer son panier il faut contacter Leo le jour même au plus tard au 06.25.86.28.87 (ou sur la page facebook Eunomia ainsi qu’à l’adresse mail assoeunomia@riseup.net. Il sera possible de récupérer le panier ultérieurement à la KAZBAH (selon jours et horaires d’ouverture). Si l’amapien.ne ne prévient pas de son absence, le panier sera redistribué gracieusement.

Calendrier des distributions (1er semestre 2019/2020) :

Courgettes

15 octobre, 22 octobre, 5 novembre, 12 novembre, 19 novembre, 26 novembre, 3 décembre, 10 décembre, 17 décembre.

A noter :
– 
l’Amap du Mirail fonctionne sur deux « saisons », la 1ère d’octobre à décembre, la 2ème de janvier à mai. Les contrats avec les producteur·trice·s suivent cette périodicité. Il est donc possible de ne pré-commander auprès des producteur·trice·s que pour une seule saison.
l’adhésion à Eunomia, en revanche, est valable pour l’année universitaire et couvre les deux saisons de distribution.